Je porte une robe tablier blanche qui évoque à la fois l'habit de travail et de soin. Cette pièce exprime l'ambiguïté entre la pureté et notre instinct de défense. Des épines en tubes lumineux se déploient comme une crinière sur mes épaules et le long des bretelles transparentes. La robe dos-nu déstructurée est plus courte derrière que devant. Les tubes fluorescents bleus et verts s'illuminent lorsqu'on les casse. J'ai alterné les deux couleurs, les tubes se balancent et s’hérissent librement en réponse à mes ondulations corporelles.

Je suis photographiée de profil lorsque je danse, ma gestuelle est composée de poses successives qui font penser à la  théorie  de  l’évolution, ou au zoopraxiscope.

 

I wear a white apron dress that evokes both the work and the care clothes. This piece expresses the ambiguity between purity and our defense instinct. Spines in luminous tubes unfurl like a mane on my shoulders and along the transparent straps. The unstructured halterneck dress is shorter behind than in front. Blue and green fluorescent tubes illuminate when broken. I alternated the two colors, the tubes sway and become free in response to my bodily ripples.

I am photographed in profile when I dance, my gesture is composed of successive poses that are reminiscent of the theory of evolution, or the zoöpraxiscope. 

 

 

Design: Geneviève Favre Petroff

Photos : Daniel Pierruzini